Retour aux communiqués de presse

L’abandon du projet Europacity, une vraie victoire pour le commerce et la préservation de nos centres-villes !

Paris, le 7 novembre 2019

La Confédération des commerçants de France est vraiment satisfaite de l’annonce de l’abandon du projet Europacity par le Président de la République. Nous pouvons le remercier pour sa vision futuriste et son courage politique. Un constat réjouissant : la puissance de l’argent n’a pas toujours le dessus.

Depuis plusieurs mois, en lien constant avec les associations d’opposants au projet dont plus particulièrement le Collectif pour le Triangle de Gonesse, la CDF a démontré inlassablement la dangerosité de ce projet pharaonique de centre commercial et de loisirs, qui plus est, sur un territoire concerné par le dispositif Action Cœur de ville.

Les annonces des promoteurs immobiliers se fondent sur des promesses d’emplois et de touristes sur-évaluées, sans tenir compte des conséquences dramatiques pour la nature, la détérioration du tissu économique et commercial, et sans parler des pertes d’emplois qui en résultent. Le recul du commerce de proximité et les vacances commerciales en centre-ville représentent malheureusement les conséquences directes du développement à outrance des périphéries commerciales ces dernières années.

La CDF appelle en permanence à la vigilance face à de tels projets, démesurés et, comme l’a rappelé le Président de la République, d’un autre temps. La Confédération assure une veille active menée par le Collectif national pour le commerce de proximité, qui alerte sur de nouveaux projets tels que ceux de Sorigny (Indre-et-Loire) et Souillac (Lot) où sont respectivement prévus un nouveau village de marques et une cité de la mode, du luxe et de la gastronomie.

Un rappel important : face à ce type de projets et de façon plus globale pour la redynamisation des territoires, la CDF invite au rassemblement des acteurs économiques, publics, consulaires, citoyens et salariés, au sein de Sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC) de centre-ville, en vue d’une co-gestion. C’est un outil innovant de gouvernance auquel est associée une plateforme numérique et qui caractérise l’économie sociale et solidaire. La CDF rappelle que ce sont les acteurs locaux qui sont le plus à-même de savoir quelles actions, quels projets sont nécessaires pour revitaliser leurs centres-villes, pour les rendre à nouveau attractifs.

 

Francis PALOMBI

Président

Confédération des commerçants de France (CDF) 

51, boulevard de Strasbourg  75010 PARIS

http://www.commercants-de-france.org

06 82 42 41 78